ASMR pour dormir

Pourquoi utiliser l’ASMR pour dormir ?

Vous avez peut-être vu l’ASMR dans la culture populaire ou en ligne ces derniers temps. Qu’est-ce que ce phénomène en quatre lettres et pourquoi attire-t-il autant d’attention ?

Qu’est-ce que l’asmr ?

ASMR signifie « réponse méridienne sensorielle autonome ». Il s’agit d’une sensation de picotement qui commence généralement à la nuque et descend le long de la colonne vertébrale en réponse à des stimuli particuliers, tels que des chuchotements ou petits sons. Les adeptes disent qu’il induit la relaxation, des états d’euphorie et facilite le sommeil. Les vidéos et podcasts ASMR ont gagné en popularité au cours de la dernière décennie et des études scientifiques récentes en démontrent les bienfaits pour la santé.

Que vous lisiez des articles sur l’ASMR pour la première fois ou que vous sachiez déjà de quoi il s’agit, vous allez adorer ces 12 faits qui font qu’il est important d’utiliser l’ASMR pour dormir.

10 faits sur l’ASMR son utilisation pour favoriser un sommeil :  

La naissance de l’ASMR

La sensation qui est devenue plus tard connue sous le nom d’ASMR a été mentionnée pour la première fois en ligne en 2007. ASMR University, un site web qui compile les dernières recherches et ressources sur le sujet, indique qu’il est apparu dans un forum sur SteadyHealth.com avec le titre « Weird sensation, feels good. (« sensation bizarre, ça fait du bien. »).

Le contenu ASMR

Les créateurs qui utilisent divers médias pour stimuler l’ASMR sont considérés comme des artistes. Au cours de la dernière décennie, de nombreux films, émissions de télévision, chansons, livres, publicités et œuvres d’art ont mentionné ou utilisé des exemples d’ASMR.

Les premiers asmr-artistes

La première artiste ASMR a créé sa chaîne YouTube, WhisperingLife, en 2009. Elle est opticienne et vit en Angleterre. Elle préfère ne pas révéler son nom.

La naissance des vidéos Youtube

Les premières vidéos de personnes chuchotant sur YouTube n’étaient pas destinées à générer de l’ASMR. Les créateurs ne voulaient pas que les personnes à proximité les entendent. Cependant, ces vidéos sont devenues populaires auprès de nombreuses personnes qui se sentaient à l’aise pour chuchoter.

Les preuves scientifiques montrent les bienfaits de l’utilisation de l’ASMR pour dormir

Un projet de recherche en cours à l’ASMR University indique que la plupart de ces vidéos génèrent une excitation, des picotements, un apaisement et un ralentissement du rythme cardiaque. Si vous souhaitez expérimenter l’ASMR pour voir si cela fonctionne pour vous, essayez l’un des sons gratuits de l’application BetterSleep.

Les études sur l’ASMR

La première étude évaluée par des pairs sur l’ASMR, qui a été publiée en 2015, a confirmé que cette pratique soulageait temporairement les personnes souffrant de dépression et de douleurs chroniques.

La même étude indique que 98 % des participants ont utilisé l’ASMR pour se détendre et 82 % pour s’endormir. Bien qu’un petit sous-groupe utilise cette pratique pour la stimulation sexuelle, seul un petit pourcentage enregistre une excitation en réponse. Cinq pour cent des participants ont utilisé l’ASMR à des fins de stimulation sexuelle et 84 % ont rejeté cette idée.

Comment est créé l’ASMR ?

Les déclencheurs d’ASMR les plus courants enregistrés dans l’étude étaient les chuchotements, l’attention personnelle (mots d’encouragement, d’attention et d’affection), les sons clairs et les mouvements calmes. D’autres déclencheurs moins fréquents étaient les mouvements répétitifs, les rires, les avions, les huées.

Tout le monde est réceptif à l’ASMR ?

Les résultats de l’étude indiquent que les personnes qui étaient plus réceptives ou plus sensibles aux déclencheurs entraient également dans un état de haute concentration ou de flux lors de l’utilisation de l’ASMR. Pour identifier les indicateurs de l’état de fluidité, les chercheurs ont utilisé une échelle établie pour noter les expériences de 1 à 5 points. Une phrase courante de l’état de fluidité : « Tout semble se produire automatiquement« .

D’où vient cette sensation de bien-être liée à l’ASMR ?

Une autre étude publiée plus tard la même année a enregistré une différence significative dans les zones du cerveau interconnectées entre les groupes d’utilisateurs et de non-utilisateurs de l’ASMR. Les résultats suggèrent que les personnes qui connaissent l’ASMR ont des connexions cérébrales atypiques liées aux associations sensorielles.

Les membres du groupe Facebook I Am ASMR ont déclaré le 9 avril Journée internationale de l’ASMR.

Le marketing autour de l’ASMR

L’ASMR pourrait bientôt devenir un pilier du marketing et de la publicité. Un article d’AdAge datant de début 2019 affirmait « qu’avec la sursaturation des images, les clients vont chercher du sens dans le son et la parole, l’ASMR est un signe de ce changement ». Les informations chuchotées ont plus d’impact. Michelob a récemment utilisé des déclencheurs ASMR populaires dans la publicité diffusée pendant le Super Bowl.

Les preuves scientifiques de plus en plus nombreuses des bienfaits de l’ASMR et de sa capacité à contribuer à la relaxation à l’ère numérique ne manqueront pas d’accroître l’enthousiasme pour cette pratique dans les arts et les médias.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.